Résorption considérable de l’arriéré

Actualite / Résorption considérable de l’arriéré

Le CGRA continue de tout mettre en œuvre pour résorber l’arriéré des dossiers qui était apparu à la suite de l’afflux particulièrement important de 2015. Fin avril 2016, le CGRA comptabilisait encore 18.300 demandes d’asile en attente d’une décision. Un an plus tard, soit en avril 2017, ce chiffre était retombé à moins de 14.000. Fin septembre 2017, l’arriéré s’élevait à 9.267 dossiers. L’on considère que 5.000 dossiers constituent une réserve de travail normale.

Cela démontre que le CGRA est déterminé à garder autant que possible le délai de traitement des demandes d’asile dans les limites du raisonnable. De longs temps d’attente engendrent en effet de l’insécurité.

Dans les mois à venir également, le CGRA continuera à faire le maximum pour résorber l’arriéré de dossiers, sans compromettre le principe d’examen individuel, approfondi et de qualité de chaque demande d’asile. Il est toutefois impossible de traiter toutes les demandes d’asile simultanément. Le CGRA est par conséquent dans l’impossibilité de répondre aux demandes d’accélération.

En un peu plus d’une année, l’arriéré a diminué de plus de 9.000 dossiers. L’arriéré s’élève encore actuellement à quelques 4.500 dossiers. Ils seront traités au cours des mois à venir. Le CGRA s’engage à inviter chaque demandeur d’asile à une audition d’ici à la fin juin 2018, quel que soit son pays d’origine. À ce moment-là, l’arriéré sera complètement résorbé.

12 Octobre 2017

Contact

Pour les demandeurs d’asile

WTC II

Boulevard du Roi Albert II, 26 A
1000 Bruxelles

Pour les visiteurs

WTC II

Boulevard du Roi Albert II, 28-30
1000 Bruxelles

Vous cherchez des informations plus spécifiques en matière de « contact » ? Toutes les coordonnées de contact se trouvent sous « Contact  ».