l'OE transmet le dossier d'asile au CGRA. Le CGRA convoque alors le demandeur d'asile en lui envoyant une lettre de convocation à une audition que se déroulera dans ses bureaux à Bruxelles. Pendant l'audition, le demandeur d'asile peut expliquer pourquoi il a quitté son pays d'origine.

L'audition au CGRA est une étape importante au cours de la procédure d'asile. Pendant l'audition, le demandeur d'asile explique pourquoi il a quitté son pays d'origine. Un interprète traduit les questions de l'officier de protection du CGRA ainsi que les déclarations du demandeur d'asile.

Une personne qui a introduit une demande d'asile en Belgique peut mettre un terme à la procédure d'asile avant que le commissaire général aux réfugiés et aux apatrides ait prit une décision. Le demandeur d'asile doit stopper personnellement sa procédure d'asile au CGRA. Cette démarche a des consequences.

Tout demandeur d'asile a droit à une aide juridique par un avocat. Il peut également être assisté par une personne de confiance. Tant l'avocat que la personne de confiance peuvent être présents lors de l'audition.