Le Conseil du contentieux des étrangers (CCE) statue sur les recours introduits contre les décisions du CGRA. Il existe plusieurs procédures de  recours, selon la nature de la décision. Le CCE rend des arrêts comportant une motivation détaillée. Le demandeur d'asile peut se faire assister par un avocat.

Si le demandeur d'asile s'oppose à l'arrêt de rejet du CCE, il peut, avec son conseil, introduire un recours de cassation, auprès du Conseil d'état (CE). Le CE n'est pas une instance d'asile mais une jurisdiction administrative.