Les statistiques d'asile du mois d'avril 2018

Actualite / Les statistiques d'asile du mois d'avril 2018

Le CGRA a publié les statistiques d’asile d’avril 2018.

NOUVELLE TERMINOLOGIE

  • La directive Procédure d’asile de l’Union européenne a été transposée en droit belge et est entrée en vigueur fin mars. Une nouvelle terminologie a dès lors été introduite. Ainsi, l’on ne parlera plus de demandeur d’asile, mais de demandeur de protection internationale. Les concepts de demandes simple et multiple disparaissent également. L’on évoquera maintenant une première demande et une demande ultérieure.
  • En ce qui concerne les décisions, il n’y aura plus de prise en considération, ni de refus de prise en considération. Ces notions sont remplacées par une décision de recevabilité ou une décision d’irrecevabilité.
  • Ce qui est neuf, c’est qu’en cas de procédure à la frontière le CGRA peut aussi décider d’un examen ultérieur (article 57/6/4 de la loi du 15 décembre 1980). Par ailleurs, le CGRA peut considérer une demande de protection internationale comme manifestement infondée (article 57/6/1, §2 de la loi du 15 décembre 1980).

DEMANDES DE PROTECTION INTERNATIONALE

  • En avril, l’OE a enregistré 1.515 demandeurs de protection internationale. Chaque personne (enfants compris) a été individuellement prise en considération pour ce calcul.
  • D’autre part, en avril, 196 personnes sont encore arrivées en Belgique dans le cadre de la réinstallation, portant le nombre total de demandeurs à 1.711 pour avril. Il s’agit d’une baisse par rapport à mars 2018 (1.779).
  • La Syrie, l’Afghanistan et l’Irak figurent parmi les premiers du top 10 des pays d’origine des demandeurs de protection internationale en avril 2018. La Palestine, la Géorgie, l’Albanie, l’Érythrée, la Guinée, la Somalie et la Russie complètent le top 10.

DÉCISIONS

  • En avril 2018, le CGRA a pris 1.464 décisions. Ces décisions concernent 1.903 personnes.
  • En avril 2018, le pourcentage de protection atteignait 57 %.

CHARGE DE TRAVAIL

  • La charge de travail totale du CGRA consiste dans le nombre de dossiers pour lesquels le CGRA n’a pas encore pris de décision.
  • Fin avril,  la 2018 charge de travail totale se montait à 6.445 dossiers (8.367 personnes). L’on peut considérer que 4.500 dossiers constituent une charge de travail normale. Le véritable arriéré est donc de 1.945 dossiers.
18 Mai 2018

Contact

Pour les demandeurs d’asile

WTC II

Boulevard du Roi Albert II, 26 A
1000 Bruxelles

Pour les visiteurs

WTC II

Boulevard du Roi Albert II, 28-30
1000 Bruxelles

Vous cherchez des informations plus spécifiques en matière de « contact » ? Toutes les coordonnées de contact se trouvent sous « Contact  ».