Politique menée à l’égard des personnes originaires du Salvador

Le nombre de demandeurs de protection internationale originaires du Salvador a fortement augmenté ces derniers mois. Cela peut s’expliquer par le taux de protection très élevé accordé aux ressortissants salvadoriens, pouvant donner l’impression que les demandeurs d’asile du Salvador se sont vu accorder presque systématiquement le statut de protection en Belgique.

Ce n’est pas le cas.

Nous constatons que de plus en plus de demandeurs du Salvador n’ont pas besoin de protection. Ces dernières semaines, outre les décisions d’accorder un statut, des décisions de refus ont également été prises.

Comme dans le cas des personnes originaires d’autres pays, les demandes émanant de ressortissants salvadoriens sont évaluées au cas par cas. S’il y a un besoin de protection, le statut de réfugié ou le statut de protection subsidiaire est accordé. S’il n’y a pas de besoin de protection, une décision de refus est prise.

La situation au Salvador est problématique à bien des égards. Mais la situation n’est toutefois pas de nature telle que chaque personne originaire du Salvador a besoin d’une protection internationale.

10 Octobre 2019
Nouvelle adresse CGRA