Veiligheidssituatie (addendum)

Français

Deze COI Focus vormt een addendum bij de COI Focus Venezuela. Situation sécuritaire, gedateerd op 4 april 2019. De recente ontwikkelingen in Venezuela worden toegelicht, in het bijzonder de poging tot staatsgreep die op 30 april 2019 plaatsvond. Ook de politieke consequenties van het mislukken van deze staatsgreep voor de oppositiebeweging rond Juan Guaidó en voor het regime van president Nicolás Maduro worden beschreven. Tenslotte biedt deze COI Focus een overzicht van de recent gepubliceerde informatie omtrent de doelwitten van de mensenrechtenschendingen die in Venezuela plaatsvinden.

De verslagperiode van deze COI Focus loopt tot 14 juni 2019.

Op 30 april 2019 vindt in Venezuela een poging plaats om president Nicolás Maduro af te zetten door een opstand waarbij het leger opgeroepen wordt voor de oppositie partij te kiezen. Het mislukken van deze staatsgreep verzwakt de positie van oppositieleider Juan Guaidó en diens medestanders. De repressie van oppositiepolitici wordt opgevoerd. Ook (vermeende) anti- regeringsdemonstranten, mensenrechtenactivisten en journalisten worden door de Venezolaanse autoriteiten en hun handlangers geviseerd. De onderhandelingen tussen vertegenwoordigers van het Maduro- regime en de oppositie over een uitweg uit de politieke impasse leveren geen resultaat op en worden stopgezet.

Politique de traitement

La politique définie par le commissaire général se fonde sur une analyse approfondie d’informations récentes et détaillées sur la situation générale dans le pays. Ces informations ont été recueillies de manière professionnelle auprès de diverses sources objectives, dont le Bureau européen d’appui en matière d’asile, le Haut-Commissariat aux réfugiés des Nations unies, des organisations internationales de défense des droits de l’homme, des organisations non gouvernementales, ainsi que la littérature spécialisée et les médias. Pour définir sa politique, le commissaire général ne se fonde donc pas exclusivement sur les COI Focus publiés sur le site du CGRA, qui ne traitent que de certains aspects particuliers de la situation du pays. Le fait qu’un COI Focus date d’un certain temps déjà ne signifie donc pas que la politique menée par le commissaire général ne soit plus d’actualité.

Pour examiner une demande d’asile, le commissaire général tient non seulement compte de la situation objective dans le pays d’origine à la date de la décision mais également de la situation individuelle et des circonstances personnelles du demandeur. Chaque demande d’asile est examinée au cas par cas. Le demandeur d’asile doit montrer de manière suffisamment concrète qu’il éprouve une crainte fondée de persécution ou court un risque réel d’atteintes graves. Il ne peut donc se contenter de renvoyer à la situation générale dans son pays mais doit également présenter des faits concrets et crédibles le concernant personnellement.

Pour ce pays, il n’y a pas une note de politique de traitement disponible sur le site web.

Land: 
Venezuela
Nouvelle adresse CGRA