Informations sur les pays

Rapports récemment ajoutés

25 mai 2020

Ce COI Focus a pour objectif d’examiner la situation politique dans le contexte particulier lié à la crise constitutionnelle qui a émergé en 2019. Ce COI Focus porte sur la période comprise entre le 1er octobre 2019 et le 15 avril 2020, date de la proclamation officielle des résultats électoraux du double scrutin législatif et référendaire par la Cour constitutionnelle. La recherche documentaire a été clôturée le 8 mai 2020.

Le présent COI Focus a été réalisé avec l'aide du Fonds européen pour l'asile, la migration et l'intégration (FAMI).

05 mai 2020

This report analyses the security situation in Syria, focusing in particular on the situation of the civilian population. The reference period is 2019 and the first two months of 2020. The drafting of this report was finalised on 6 March 2020. Some additional information was added during the finalisation of this report in response to feedback received during the quality control process until 8 April 2020.

27 avr 2020

Deze COI Focus is een update van de COI Focus Pakistan. Homoseksualiteit en andere seksuele minderheden van 16 augustus 2016. De huidige COI Focus behandelt de periode augustus 2016 tot en met 10 april 2020.

In het internationale discours over mensenrechten gebruikt men tegenwoordig de afkorting LGBT (lesbiennes, homoseksuelen, biseksuelen, transgenders) om te verwijzen naar seksuele minderheden. De afkorting kan ook slaan op instellingen, organisaties en individuen die de rechten van deze personen verdedigen. Hoewel de leden van verschillende seksuele minderheden in een bepaalde context een gelijkaardige druk kunnen ondervinden, bevinden ze zich niet noodzakelijk in dezelfde situatie. Seksuele geaardheid en genderidentiteit (mannelijk of vrouwelijk) zijn twee verschillende problematieken.

De term homoseksueel slaat zowel op mannen als op vrouwen. Naast homoseksuelen, kent Pakistan een uitgebreide gemeenschap van transgenders (hijra’s of khawaj seras).

Tous les rapports (164)

Mali

07 Juin 2018

Le présent document constitue un addendum au COI Focus Mali. Situation sécuritaire au nord du pays du 21 septembre 2017. Il s’agit d’une mise à jour partielle de ce document dans la mesure où le Cedoca, en raison des délais impartis pour cette recherche, ne traite que de l’état actuel du conflit et relève les principaux incidents sécuritaires survenus dans les régions du nord du pays entre septembre 2017 et mai 2018.

12 Mars 2018

Ce document est une mise à jour partielle du COI Focus « Mali. Situation sécuritaire » du 10 février 2017. Il traite uniquement de la situation sécuritaire dans le sud du pays durant la période du 1er janvier 2017 au 1er février 2018. La situation sécuritaire dans les régions du nord et du centre a fait l’objet de deux COI Focus séparés1. Les recherches pour cette mise à jour ont été clôturées le 9 février 2018.

21 Septembre 2017

Le présent document est une mise à jour partielle du COI Focus Mali. Situation sécuritaire du 10 février 2017. Il décrit uniquement la situation sécuritaire au nord du pays durant la période du 1er janvier au 31 août 2017. La situation sécuritaire dans la région centrale est traitée dans un COI Focus intitulé Mali. Situation sécuritaire au centre du pays du 3 août 2017. Les recherches pour cette mise à jour ont été clôturées le 31 août 2017.

03 Août 2017

Le présent document est une mise à jour partielle du COI Focus Mali. Situation sécuritaire du 10 février 2017. Il ne traite en effet que de la situation sécuritaire dans les deux régions situées au centre du pays, à savoir les régions de Ségou et de Mopti et couvre la période du 1er janvier au 31 juillet 2017. Les recherches pour cette mise à jour ont été clôturées le 2 août 2017.

18 Juillet 2017

L’enquête démographique et de santé réalisée par les autorités maliennes en 2012-2013 indique que le taux de prévalence de l’excision est de 91 %. Un rapport de l’UNICEF de 2013 mentionne un taux de prévalence de 89%.

Nicaragua

03 Avril 2020

Le présent rapport s’intéresse à l’attitude des autorités nicaraguayennes vis-à-vis de leurs ressortissants de retour après avoir quitté illégalement le pays et/ou avoir introduit une demande de protection internationale (DPI) en Belgique et/ou y avoir séjourné. Le traitement que leur réservent les autorités en raison de leur profil politique, ethnique, religieux ou terroriste ne fait pas l’objet de cette recherche.

Ce rapport couvre la période allant du 1er janvier 2018 au 15 mars 2020.

Pages

Nouvelle adresse CGRA