Informations sur les pays

Rapports récemment ajoutés

23 mar 2021

Ce rapport est une mise à jour d’un document publié le 5 octobre 2020. Il dresse un état des lieux de la situation sécuritaire dans la bande de Gaza, en particulier durant la période allant du 1er octobre 2020 au 15 mars 2021. La situation humanitaire ne fait pas partie des sujets traités.

Le Cedoca est confronté à une surabondance d’informations disponibles portant sur la situation sécuritaire dans le Territoire palestinien. Il propose ici une synthèse des principaux faits en vue de faciliter la compréhension du conflit et de ses récents développements dans la bande de Gaza.

Cette recherche a été clôturée le 17 mars 2021.

23 mar 2021

Le présent rapport s’intéresse à l’attitude des autorités rwandaises vis-à-vis de leurs ressortissants de retour après avoir quitté illégalement le pays et/ou avoir introduit une demande de protection internationale (DPI) en Belgique et/ou y avoir séjourné.

Ce rapport couvre la période allant du 1er janvier 2018 à février 2021.

Le Cedoca a clôturé la recherche le 3 mars 2021.

Le retour dans le pays d’origine doit être envisagé lorsque l’étranger ne réunit plus les conditions requises pour son séjour en Belgique. Ce retour peut être volontaire ou forcé.

26 fév 2021

Dit rapport beschrijft de houding van de Tunesische autoriteiten ten opzichte van hun onderdanen die naar hun land terugkeren nadat ze het land illegaal hebben verlaten en/of een verzoek om internationale bescherming in België hebben ingediend en/of er verbleven hebben. Er wordt niet nader ingegaan op de behandeling door de autoriteiten van terugkeerders met een politiek, etnisch, religieus of terroristisch profiel.

Dit rapport omvat de periode van januari 2019 tot begin februari 2021. Cedoca heeft het onderzoek afgesloten op 9 februari 2021.

Tous les rapports (208)

Venezuela

20 Août 2020

The purpose of this report is to provide relevant information for the assessment of international protection status, including the determination of refugee status and subsidiary protection.

This COI report is a joint initiative of the European Asylum Support Office (EASO) and the Secretariat of the Intergovernmental Consultations on Migration, Asylum and Refugees (IGC). It builds on the first joint COI workshop between EASO and IGC, which covered Colombia and Venezuela and was held in Geneva in September 2019.

The drafting of this report was finalised on 20 July 2020. Any event taking place after this date is not included in this report.

 

15 Mai 2020

Het doel van dit onderzoek is een stand van zaken op te maken over de algemene situatie in Venezuela. Het onderzoek richt zich hierbij op de politieke situatie, de veiligheidssituatie en de socio-economische situatie van het land om een zo breed mogelijke analyse te maken van de huidige stand van zaken. De situatie van specifieke profielen, zoals bijvoorbeeld politieke activisten, vormen geen voorwerp van deze analyse. Het onderzoek richt zich in het bijzonder op de periode van 1 mei 2019 tot mei 2020. Het onderzoek werd afgesloten op 15 mei 2020.

01 Juillet 2019

Le présent COI Focus est un addendum au COI Focus Venezuela. Situation sécuritaire du 4 avril 2019. Les derniers développements survenus au Venezuela y sont mis en lumière, en particulier  la tentative de coup d’Etat du 30 avril 2019. Les conséquences politiques de cet échec pour l’opposition emmenée par Juan Guaidó et pour le régime du président Nicolás Maduro y sont également décrites. Ce COI Focus passe également en revue des informations récentes sur des violations des droits de l’homme au Venezuela.

La période couverte par ce COI Focus va jusqu’au 14 juin 2019.

04 Avril 2019

Depuis 2014, le Venezuela traverse une crise à la fois politique et socio-économique. L’hyperinflation a un impact sérieux sur la capacité à obtenir un accès à de la nourriture, des médicaments et d’autres biens de base. Le Venezuela continue d’être un des pays les plus violents du monde et connaît un exode massif de sa population. Les sanctions étrangères visent désormais une septantaine de personnes.

Pages

Nouvelle adresse CGRA